Championnat du monde de Formule 1 1998

Modèle:Infobox Championnat du monde de F1

Le championnat du monde de Formule 1 1998 a été remporté par le Finlandais Mika Häkkinen sur une McLaren-Mercedes. McLaren remporte le championnat du monde des constructeurs.

Repères

Pilotes

Débuts en tant que pilote-titulaire :

Transferts :

Retours :

Retraits :

Retours en cours de saison :

Écuries

Règlement sportif : les règles principales

  • L'attribution des points s'effectue selon le barème 10 (1er), 6 (2e), 4 (3e), 3 (4e), 2 (5e), 1 (6e) et tous les résultats comptent.
  • Chaque Grand Prix a une distance prévue de 305 km (plus la fin du dernier tour), mais ne doit pas excéder 2 heures en temps. (Exception : GP de Monaco prévu pour 260 km environ). La distance est réduite d'un tour si la procédure de départ est interrompue par un pilote en difficulté (cas du GP de France et du GP du Japon).
  • Plus de séance de préqualifications.
  • Essais libres limités à 30 tours dans la journée : vendredi de 11h00 à 12h00 et de 13h00 à 14h00.
  • Essais libres limités à 30 tours au total des deux séances de la matinée : samedi de 09h00 à 09h45 et de 10h15 à 11h00.
  • Essais qualificatifs limités à 12 tours : samedi de 13h00 à 14h00.
  • Une séance d'essai de roulage en configuration de course (warm-up) est organisée le dimanche matin, de 10h00 à 10h30.
  • Un second warm-up d'un quart d'heure peut être organisé si les conditions météorologiques prévues pour la course changent drastiquement par rapport aux conditions rencontrées lors du premier warm-up.
  • En cas de problème sur sa monoplace de course, un pilote a le droit d'utiliser un "mulet" lors des essais qualificatifs, mais pas lors des essais libres.
  • Tout pilote dont le temps de qualification dépasse de 7% le temps de la pole-position ne sera pas autorisé à prendre le départ (sauf sur décision des commissaires sportifs prise en raison de conditions exceptionnelles ayant empêché le concurrent de défendre ses chances).
  • En cas de problème sur sa monoplace de course, un pilote a le droit d'utiliser un "mulet" lors des essais qualificatifs.
  • La vitesse dans les stands est limité à 80 km/h lors des essais et 120 km/h en course (sauf au Grand Prix de Monaco, 80 km/h ).
  • Deux qualités de gommes "sec" et trois qualités de "pluie" sont disponibles à chaque GP.
  • Quota de pneus alloué par weekend : 40 pneus "sec", 10 "pluie".
  • Chaque pilote doit choisir avant le début des qualifications la qualité des pneus qu'il utilisera à la fois en qualification puis en course.

Règlement technique : les nouveautés

  • Hauteur et largeur minimales intérieures de la coque portées chacune de 250 à 300 mm à la hauteur des roues avant (protection des jambes)
  • Réhaussement des bords du cockpit et ouverture plus large de celui-ci.
  • Réduction de la largeur hors-tout de la monoplace de 2 m à 1,80 m.
  • Étriers de freins en aluminium à 6 pistons au maximum et 2 plaquettes maximum par étrier.
  • Épaisseur des disques limitée à 28 mm, diamètre limité à 278 mm.
  • Largeur maximale de la roue complète ramenée à 380 mm (contre 381) à l'arrière et 255 mm à l'avant.
  • Diamètre de la roue complète ramené à 660 mm (contre 660,4).
  • Rainurage obligatoire des pneus (3 stries à l'avant, 4 à l'arrière).
  • Stries de 2,5 mm de profondeur, 14 mm de largeur en surface et 10 mm au fond de la gorge.

Pilotes et monoplaces

Grands Prix de la saison 1998

Classement des pilotes

Classement des constructeurs