Claire Carnat

Claire Alice Marie Carnat, née le à Yzeure dans l’Allier et décédée le à Garnat-sur-Engièvre, est une marionnettiste française.

Biographie

Claire Carnat étudie six années à l’école municipale de Dessin et d’Arts appliqués à l’industrie de la ville de Paris, rue Duperré, et obtient son diplôme en Dessin industriel spécialisé en gainerie et tabletterie, le 31 juillet 1930.

Elle rencontre en 1931 son futur époux, l’artiste d’origine hongroise Constant Detré, professeur à l’académie Julian, et crée de toutes pièces avec lui un théâtre de marionnettes à fils pédagogique nommé Théâtre Coucou[1], qui se produit de 1932 à 1939 tant à Paris qu’en province.

Elle collabore avec la maison de jouets Reifenberg et frères, 33 rue du Louvre,[2] puis avec les établissements Clodrey[3] pour lesquels elle crée de nombreux prototypes. Elle crée aussi une collection de jouets vendus sous la marque déposée Claire Carnat, entre 1939 et 1953.

Elle crée en 1952 un nouveau théâtre de marionnettes à gaines (plus facile à manipuler, son époux ayant décédé en 1945), pour les méthodes actives (Montessori, Decroly) et les jardins d’enfants. Elle meurt le 15 décembre 1953.

En 1959, la mère de Claire Carnat fit don au musée Gadagne (musée de la Marionnette) à Lyon d’un castelet, de quelques décors et plusieurs marionnettes à gaines ainsi qu’un tableau représentant des photos de marionnettes à fils.

Tout au long de sa carrière, ses représentations furent accueillies très favorablement, à la fois par le public, et par la presse.[4] [5] [6]

Références

  1. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55753459.image.r=CARNAT.f19.hl
  2. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5680210q.image.r=REIFENBERG.f59.hl
  3. http://paramourdespoupees.xooit.fr/t6659-PETITE-HISTOIRE-DES-CLODREY.htm
  4. Art Dramatique, bulletin du centre d’Étude et de Représentations dramatiques, novembre 1934 (année 3, no 21), p. 401, vue 19/53
  5. Le Figaro, no 342, 8 décembre 1934, page 8, vue 8/10
  6. Bulletin de la société des Historiens du théâtre, décembre 1935 (A3,N1), mars 1935/03 (A3,N2), p. 32, vue 34/36

Lien externe