François Cacheux

François Cacheux, né à Paris le , est un sculpteur français.

Biographie

François Cacheux est né le 24 janvier 1923 à Paris. D'origine franco-suisse, il est le petit-fils du peintre genevois Armand Cacheux (1868-1965).

Le sculpteur Robert Wlérick découvre son talent. Il entre à l'École des Arts Appliqués en 1940. Rapidement ses œuvres attirent l'intérêt des spécialistes.

En 1941, le musée d'art moderne de la Ville de Paris acquiert l'un de ses dessins.

Il rencontre Derain, Dunoyer de Segonzac et les sculpteurs Jacques Zwoboda et Charles Despiau.

En 1943, résistant, il est arrêté et déporté à Mauthausen.

De retour de Déportation, ses œuvres s'inspirent de la vie et de l'amour pour la beauté de la Femme et l'érotisme du corps féminin. François Cacheux se définit comme le «petit-fils de Rodin», mais ajoute être plus gai et plus optimiste que le maître.

Il est nommé professeur du dessin de nu à l'école des Beaux-Arts de Clermont-Ferrand. Puis, deux ans après, il est nommé directeur de l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg qu'il quitte, presque trente ans plus tard, en 1989.

Fichier:Michel Saint-Pierre - Espace Cacheux - Angers.JPG
Buste de Michel Saint-Pierre par François Cacheux

Il s'installe à côté d'Angers, à Port-Thibault à Sainte-Gemmes-sur-Loire. Il travaillera désormais dans son atelier des bords de la Loire.

Ses œuvres sont présentées dans plusieurs villes de France ainsi qu'à l'étranger : Angers, Brest, Lille (statue de François Mitterrand), Nevers, Saint-Amand-Montrond, Sarrebourg, le palais d'Iéna à Paris, les musées d’Art moderne de Paris, d’Albi, Cracovie, Budapest. d'expositions, à New York, aux États-Unis où il représente la France au FMI à New York, lors d'une exposition internationale, ensuite ses œuvres sont présentées à Washington puis à Boston au sein de l'université Harvard.

En 2000, François Cacheux tint à témoigner de son attachement à l'Anjou par un don à la ville d'Angers de 22 bronzes (bustes et petites sculptures), 70 dessins et 12 pastels. Les bustes et les grandes sculptures sont installés dans le parc et les jardins de l'arboretum d'Angers, les petites sculptures, pastels et dessins, sont présentés dans l'Orangerie de l'Arboretum.

Il réalise la statue de Jean Moulin, dominant depuis le plateau des Capucins à Angers, la Maine.

En août 2010 les cinq premières statues de François Cacheux représentants les « grands hommes du XXe siècle », commandées par Georges Frêche, président de l'agglomération, sont installées à Montpellier à l'Odysseum[1], cette installation, qui comporte les statues de Jaurès, Churchill, De Gaule, Roosevelt et Lénine, provoque un débat[2],[3], débat relancé par l'inauguration des statues le 17 septembre 2010[4].

Prix

  • En 1954 : prix Abd-el-Tif de la Villa Abd-el-Tif en Algérie ;
  • En 1986 : prix international du buste (P.L Weiller) ;
  • En 1992 : grand prix au premier Festival International de Sculpture Contemporaine ;
  • En 1995 : exposition de ses œuvres à la Fondation Taylor. Il est nommé à l'unanimité au Comité de la Fondation Taylor (association des artistes peintres, sculpteurs, architectes, graveurs et dessinateurs)[5] ;
  • En 1996 : prix Charles Malfray ;

Liens externes

Bibliographie

  • Mercillon Henri, Francois Cacheux, Éditions Bibliothèque des Arts, Lausanne, Suisse : 2002

Sources